Retour
au portfolio
Portfolio

L'Île Mystérieuse, des lieux en hommage à Jules Verne

projet

Design d'un restaurant-lounge, mini-musée et boutique à Pointe-au-Pic, dans Charlevoix

Le récit débute avec un entrepreneur et producteur audiovisuel, si passionné de Jules Verne qu’il commence une collection des objets de l’auteur chéri. Des années plus tard, après avoir déniché plus de 300 artefacts d’encans et de ventes successorales, il rêve d’un musée pour y exposer sa collection…

Une opportunité immobilière s’ouvre à lui pour concrétiser son rêve, alors qu’il achète le bâtiment voisin de l’Auberge Truchon à Pointe-au-Pic dans la région de Charlevoix, dont il est également propriétaire. Afin de bonifier l’offre à la clientèle locale et touristique, il crée tout un écosystème autour du musée en y ajoutant un restaurant-lounge ainsi qu’une boutique. De là, naît le projet de L’Île Mystérieuse, nom emprunté à l’un des romans de Jules Verne qui décrit la fin tragique du fameux capitaine Nemo.

Cette Île Mystérieuse s’ancre ainsi dans un bâtiment du 20ème siècle, affectueusement surnommé la Maison bleue, auquel se greffe un nouvel agrandissement de verre. La maison est alors complètement rénovée pour lui redonner ses lettres de noblesse – portes, fenêtres, toit - seuls les murs de pierre et les foyers sont conservés et restaurés tels qu’à l’origine.

L’agrandissement en murs rideaux, abritant le mini-musée et la boutique, impressionne par sa grande fresque extérieure, conçue sur mesure par l’artiste Gregory Fages, également concepteur architectural du projet. Cette œuvre découle d’un processus créatif élaboré : le client a d’abord conçu un collage d’images originales des livres de Jules Verne, à partir duquel Gregory a retracé les dessins en format numérique pour impression sur verre, avec un effet d’aquarelle sur gravure noire et blanche. Ainsi prend forme la fresque de la poignante mort du capitaine Nemo sur l’Île Mystérieuse en irruption, illuminée dramatiquement le soir au bonheur des visiteurs et logeurs de l’Auberge Truchon. L’entrée du restaurant se démarque pareillement avec une carte géante rétroéclairée de l’Île Mystérieuse, alors qu’une baie vitrée et un hublot arborent des scènes et créatures maritimes.

Pour les lieux intérieurs, les visiteurs plongent au 19e siècle dans une ambiance de salon de cigares, où les éditions originales, les œuvres d’art et les maquettes de bateaux de Jules Verne sont présentées comme dans un cabinet de curiosités. Le mobilier en rotin, les murs en caisson, et les détails d’ébénisterie tout en moulures rappelant de vieux vaisseliers, évoquent cette époque.

Le voyage vingt mille lieues sous les mers continue autour d’un grand bar et escalier circulaire, tout en grillage bronze et illuminé d’appareils propulsant un faisceau lumineux. Cette image incarne celle d'un sous-marin descendant dans le vortex aquatique. Au plafond scintillent des points lumineux reconstituant la constellation du Verseau, signe astrologique de Jules Verne. Le grillage en tôle perforé revient en tant que mur séparateur entre l’aire publique et des banquettes de la salle à manger, adjacent à une arche de bronze qui marque pompeusement l’entrée de la zone restaurant.

En bas de l’escalier circulaire, les salles de bain baignent dans la noirceur des abysses. Dessiné sur mesure pour ce projet, le papier peint arbore crânes, poissons lugubres, anguilles et coraux dorés sur fond ténébreux. Le petit point de lumière diffuse timidement sa clarté tel un poisson-lanterne. Au lavabo, le visiteur a l’impression d’être observé sous la loupe ou à travers une longue-vue, en-dessous du grand dôme miroir.

L’Île Mystérieuse reste avant tout une histoire de passion d’un collectionneur, mais également de cœur pour son copropriétaire Dominique Truchon, dont le père, frères et grand-père étaient tous capitaines de navires sur le Saint-Laurent. L’Île rend hommage d’une certaine façon à tous ces marins, messieurs Truchon ainsi qu’au capitaine Nemo.

Collaborateur: SIMARD architecture

Entrepreneur général: PointCo

Photos: GoXplore

année

2023

superficie

7 500 p.c.

 

matériaux et produits

  1. Caoutchouc général – Bar, espace muséal, salles de toilettes : Mondo
  2. Bois d’ingénierie – Zone lounge : Plancher Mercier
  3. Carpettes – Zone lounge : Milliken
  4. Porcelaine – Entrée : Céragrès
  5. Vinyle mural personnalisé – Salles de toilette : Papiers peints Métro
  6. Vinyle mural personnalisé – Espace lavabos : Crown surface solutions
  7. Maille d’aluminium anodisé – Derrière le bar : Tôle perforée
  8. Maille d’aluminium anodisé – Écran de séparation : Banker M12Z-42
  9. Feutre – Bar et espace muséal : FilzFelt
  10. Peinture : Benjamin Moore Aura, Sico Évolution & Muse
  11. Plafond tendu – Espace lavabos : Barrisol
  12. Plomberie : Bâtimat
  13. Rails d’éclairage général – Espace muséal et circulation : Quattrobi
  14. Projecteurs muraux – Lounge et escalier: Mp Lighting
  15. Suspension – Bar : Flos
  16. Suspension – Lounge : Lumenwarm, Nemo Italianaluce
  17. Appliques murales – Lounge: Modular Lighting Instruments
  18. Consultant en éclairage pour l’intérieur: Lumigroup
  19. Consultant en éclairage pour l’extérieur: Au Courant

mobilier et cloisons

  1. Ébénisterie : Chagall ébénisterie
  2. Équipement de cuisine et préparation : Doyon Després
  3. Panneaux acoustiques : Solutions Acoustiques 2012
  4. Mobilier – Intérieur : Cime Environnement
  5. Mobilier – Terrasse : Pedrali
  6. Graphisme – Vitrine de la façade : Pow’r Studio
Vous avez un projet
d'aménagement ?
Contactez-nous